Graffitis

Graffitis sur le bâtiment RATP, rue des Pyrénées dans le 20è à Paris.
Une autorisation a été données aux graffeurs pour utiliser les murs du dépôt en 2009, depuis, c’est de la folie, les pièces s’enchaînent à rythme dément. Il y a des choses superbes quasiment tous les jours. Le collectif Haut en Couleurs y vient régulièrement mais on y voit aussi Astro, le collectif OnOff, Amour, Shane, Native, Skey, Néok et un nombre incalculable d’excellents artistes.

————
Graffitis à la Friche rue Dénoyez (20è)
La rue Dénoyez est une mine, là les graffs peuvent être remplacés dans la journée quasiment. C’est vraiment un spot pour les artistes de passage (Roa, Czarnobyl…), il y en a qui sont là de façon régulière tout de même (Gorellaume, MPE, Kouka, Hao à une époque) mais il y a de tout, du graff mais aussi des pochoirs (C215, Raspouteam, Pixal Parazit…) et quelques affiches.

————
Graffitis à la Forge, rue Ramponneau (20è)
La Forge est un squatte d’artiste et du coup, un gros passage et beaucoup de belle choses. Il y a des murs immenses, donc il y a des oeuvres immense !… M-City, Sten-Lex, Sich, Speedy Graphiti, L’Atlas ou Sunset ont posés des trucs énormes. Sur d’autres murs il y a des compositions plus « normales », on y voit du Kouka, Zwy ou Horfé notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>