Bienvenue à Ortopark avec Rétro Graffitism !

Depuis cet été Rétro graffitism (connu aussi sous les noms de TOONS ou de RETRO) frappe fort !… Il a essaimé l’Est parisien de perles sur quelques murs et palissades avec sa série Ortopark notamment. Un dessin qui me penser parfois au trait de Brunö, auteur de BD que j’adore, et un graphisme qui évoque une certaine architecture slave dans un univers assez particulier, entre le parc d’attraction décalé et le monde du cirque. Découvrez Mr Punch ou DJ Prokofiev si vous n’avez pas eu la chance de les croiser dans la rue !

Rétro graffitism - Septembre 2016

Le concept ORTOPARK, mais surtout de RETROPOLIS fait suite à une expo du même nom (RETROPOLIS donc) que Rétro a fait l’année dernière à la galerie GCA de Nice. Je partage avec vous l’idée du projet que m’a expliqué Rétro…

L’idée étant de créer une ville fictive, qui soit représentée par un gros mélange de courants graphiques et artistiques. De là, le principe à évolué en créant des quartiers constituant cette ville.

Le premier quartier, ORTOPARK donc, est celui de la fête foraine Orthodoxe. En imaginant une grande famille de forains RUSSES venant s’installer à RETROPOLIS il y a longtemps, la petite fête s’est étendue jusqu’à créer un quartier dans lequel manèges et habitations cohabitent. L’architecture est toujours inspirée de ses créateurs d’origine, le quartier se trouve à l’extrémité de la ville, surplombant la mer, construit sur pilotis (ref. à la ville de BRIGHTON en Angleterre).

Rétro graffitism - Septembre 2016

Le but de cette ville imaginaire est de faire en sorte que des courants graphiques se combinent à d’autres, avec lesquels ils n’auraient a priori aucun rapport. De là, des personnages vont apparaître petit à petit, afin de donner plus de profondeur à ces parties de la ville. Pour ce premier, ça sera la culture RUSSE évidemment, avec DJ PROKOFIEV, en référence au compositeur de Pierre et le loup. L’idée est d’imaginer des rencontres entre personnages illustres, compositeurs, écrivains, réalisateurs, chorégraphes etc. sans prendre en compte les variations de lieux ou de temps, créant ainsi des anachronismes.

Rétro graffitism - Septembre 2016

Le prochain quartier sera, peut-être, le quartier des musées, inspiré de l’univers de GOTHAM dans Batman, le tout mélangé avec un environnement VAUDOU.
Pour finir, les murs peints dans la rue ne sont qu’une partie du puzzle, comme des publicités anciennes peintes sur les murs de la ville, grandeur nature. Rétro Graffitism fait des illustrations à côté, comme des témoignages de cette ville intemporelle, des objets en volumes, comme si il avait récupéré des morceaux d’enseignes des commerces afin d’en faire des oeuvres. Il y a aussi un travail de graphisme avec des fausses affiches, cartes postales etc. qui risquent de compléter ce projet superbe et ambitieux.

Rétro graffitism - Septembre 2016


.

Sous les noms de TOONS ou de RETRO il a pas mal bossé avec le TRBDSGN (voir plus bas), il vient de terminer deux pièces avec HOBZ dans le 20è.

Rétro graffitist et Hobz - Septembre 2016

.




.
Et sur un « secret spot » avec l’ami Hobz :


Mes différentes photos de Rétro à Paris :

Sous le pseudo TOONS :

1 Comment

  1. David GILCHRIST 19 novembre 2016 at 9 h 57 min

    Merci pour ce reportage et tes excellentes (comme toujours) photos ! A bientôt dans les rues de Paris, David.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

Follow me on Instagram

error: Content is protected !!