Banksy à Paris ! L’évènement du mois de juin dernier…

Banksy a fait l’évènement au mois de juin dernier, en effet pour la première fois l’artiste de Bristol a posé ses bombes (et ses crayons gras) à Paris !… Tous les passionnés d’art urbain étaient excités par cette annonce, la perspective d’une belle chasse aux trésors et l’arrivée des premières images… Mais l’engouement suscité par sa venue a dépassé le cercle des amateurs de street art, tout le monde voulait voir le travail du phénomène Banksy, tout le monde voulait voir de près à quoi ressemblait « du Banksy » pour de vrai et accessoirement faire son selfie devant pour pouvoir se dire « j’y étais, je l’ai vu ! »… Et d’excitation, on est passé à petite folie. Des queues de photographes devant les oeuvres, des opportunistes qui posent des affiches, des stickers ou bombent autour (voir directement dessus !…) et d’autres types d’opportunistes qui posent n’importe comment des plaques de plexis mal ajustées (la colle pour maintenir les plaques posée directement sur l’oeuvre ou des plaques qui n’ont pas la bonne taille) dans le but déclaré de protéger les oeuvres. Ça part peut-être d’un bon sentiment, mais à coller des stickers partout autour, à se mettre en avant et à faire de la pub pour leur site de vente, on peut s’interroger sur la sincérité réelle de l’initiative…
Mais le principal n’est pas là, le principal c’est la venue d’un artiste majeur dans la capitale et qui, pour notre plus grand plaisir, a placé une dizaine de pièces à travers la ville, des oeuvres pour nous faire réfléchir, nous interroger ou tout simplement nous faire sourire.

Banksy - Juin 2018


L’une des premières oeuvres réalisées a été cette petite fille repeignant une croix gammée. Banksy l’a placé à proximité du centre d’accueil de migrants de la Porte de la Chapelle, en résonance directe avec l’actualité du moment, la crise des migrants et la montée inquiétante du populisme et du nationalisme dans les pays occidentaux. L’oeuvre a été recouverte rapidement par les migrants eux-même peut-être excédés par les allers et venues de personnes se déplaçant pour l’oeuvre en les ignorant royalement… Difficile de leur en vouloir. Une autre version évoque le fait qu’ils étaient dérangés par l’association de la petite fille africaine et la croix gammée.

Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018

Cette oeuvre, elle, a été peinte sur la sortie de secours du Bataclan, hommage aux victimes des attentats de novembre 2015


Une autre grande oeuvre de Banksy, cette fois ci dans le 19è arrondissement, une représentation de Napoléon Bonaparte à cheval, le buste et la tête enroulés dans un voile rouge. Pour celle-ci, l’artiste s’est librement inspirée de la toile « Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard » de Jacques-Louis David.

Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Et quelques autres pièces disséminées dans Paris comme cet homme, une scie à la main, donnant à manger à un chien la patte fraichement coupée, ce couple de rats faisant du tourisme devant la Tour Eiffel, ces autres rats s’envolants sur des bouchons de champagne, ceux conspirateurs ou d’autres encore faisant référence à mai 68 (avec le 8 leur tombant sur la tête pour faire les oreilles de Mickey).

Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Banksy - Juin 2018


Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

Follow me on Instagram

error: Content is protected !!