La Tour Paris 13 – Un monument éphémère !

el Seed sur la Tour13 depuis le pont de Bercy - Septembre 2013

Tout bon parisien qui se respecte a remarqué depuis plusieurs mois ce drôle de bâtiment à la tête de pot de peinture qui déborde !… Mais très peu savaient ce qui se tramait à l’intérieur… En fait depuis plus de six mois, Mehdi Ben Cheik, responsable de la Galerie Itinerrance, avec le soutien de la mairie du 13è arrondissement, a fait appel à une centaine d’artistes du monde entier (16 nationalités différentes) pour investir l’immeuble avant sa démolition.

David Walker - Septembre 2013

Au final, la « Tour Paris 13 » est la plus grande expo collective de street art jamais réalisée, avec au total plus 4500m2 de surface au sol sans compter les murs et les plafonds de peinture fresques et installations.
Car les artistes ont investis les 9 étages du bâtiments et 36 des appartements (certains sont encore habités!) ainsi que les sous-sols…

LEGZ dans les sous-sol - Septembre 2013

Mais voyez plutôt, vous y retrouverez C215, Vhils, DAN23, Lek, Sowat, Inti Castro, David Walker, Seth, Cope2, Katre, Alexone, mais aussi A1one, El Seed, Claudio Ethos ou 2mil… Mais ils sont une centaine !… Je ne peux pas tous les citer !!!
Il y en a partout, c’est un véritable festival pour les rétines !

Dan23 au 8è étage de la Tour13 - Septembre 2013

La Galerie Itinerrance et le 13è arrondissement nous avaient habitués depuis quelques années à de belles surprises avec les fresques monumentales qui apparaissent à intervalle régulier dans le secteur (le formidable Inti, le chat de C215, le Rise Above Rebel de Shepard Fairey, le M-City, les portraits de Jana et Js ou le dernier sublime Sainer), mais là, ils ont mis la barre très très haut et je vous encourage à aller faire la queue à partir du 1er octobre et jusqu’au 1er novembre pour avoir la chance de vivre cette expérience unique !… Car ensuite il ne restera que les photos, l’immeuble est voué à la démolition, mais le street art est un art éphémère et toutes les oeuvres seront réduites en poussière.

Mais avant qu’il ne soit trop tard, voici un petit aperçu de ce que vous verrez si vous avez la chance de rentrer dans le bâtiment… Mais ce n’est qu’un aperçu, je posterais étage par étage beaucoup plus de photos dans les jours qui viennent… Enjoy !

C215 au 1er étage de la Tour13 - Septembre 2013

Inti Castro au 6è étage de la Tour13 - Septembre 2013

Un peu plus bas, une galerie de morceaux choisis, mais voici les liens de toutes les oeuvres des différents étages :
Le sous-sol et le rez-de-chaussée…
Les 1er et 2è étage…
Les 3è et 4è étage…
Les 5è et 6è étage…
Les 7è et 8è étage…
Le 9è étage et du bonus…



———————————–

You are here: La Tour Paris 13 - Un monument éphémère !

8 Comments

  1. Lagrue 22 septembre 2013 at 11 h 58 min

    J’étais au courant par Juliette Rouly qui a participé au livre du street art à Vitry.
    Et puis je viens de lire votre article. A partir du 1er octobre, je serai sur le pont. Mais j’espère simplement que je pourrai entrer et faire mes photos. Cela va être tout simplement magnifique et fantastique, un vrai plaisir pour les yeux.

  2. Anthony 27 septembre 2013 at 23 h 11 min

    Génial ce projet !! Je suis officiellement dégouté de na pas pouvoir monter à Paris en octobre, par contre :-(

  3. Berthou Patrick 11 octobre 2013 at 16 h 28 min

    Quelques clichés de l’éphémère.

    • devillers 19 juin 2014 at 14 h 56 min

      pourquoi detruire les tags d’artistes aussi exceptionnels des friches en 9 3 -construire certes des logements mais LAISSER assez de verdure et d’espace pour une vie plus animée que les artistes ne soient pas « effacés mm avec quelques photos -la qualité de vie est plus importante ?

  4. Laura Visintin 3 novembre 2013 at 10 h 48 min

    Parigi non può distruggere un opera d’arte così. Se la municipalità di Parigi la salverà tanti come me la visiteranno al più presto.
    Sono un architetto di 74 anni, vicepresidente di una associazione culturale che porta sempre dei gruppi a visitare la città di Parigi. Grazie per l’0ccasione di esprimere un mio parere. Quest’opera è la prova della grandezza di Parigi per l’opportunità che ha dato all’arte del WRITING.

    Je traduis (approximativement)
    Paris ne peut pas détruire une œuvre d’art pareille. Si la Ville de Paris réussi à la sauver beaucoup de personnes comme moi pourront bientôt y venir.
    Je suis un architecte de 74 ans, vice-président d’une association culturelle qui mène régulièrement des groupes pour visiter la ville de Paris. Je vous remercie de l’occasion pour exprimer mon opinion. Ce projet est la preuve de la grandeur de Paris pour l’opportunité qu’il a donné aux arts de l’écriture.

  5. monument paris 5 décembre 2013 at 12 h 39 min

    L’article est vraiment intéressant,les photos sont magnifiques

  6. Pingback: Expo Inti Castro à la galerie Itinerrance | Un oeil qui traîne…

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

Follow me on Instagram

error: Content is protected !!