All Monsters Are Human – Exposition de Eric Lacan (Monsieur Qui) à la galerie Openspace

En cette fin de mois d’octobre a eu lieu l’incroyable exposition « All Monsters Are Human » d’Eric Lacan (connu également sous le nom de Monsieur Qui pour son travail de rue). Samantha Longhi et Nicolas Chenus de la galerie Openspace ont eu l’excellente idée de proposer l’expo dans un lieu superbe, le Bastille Design Center dans le 11è arrondissement de Paris, qui donne au travail de l’artiste toute son ampleur.

Eric Lacan à a galerie Openspace - Octobre 2014

Eric Lacan à a galerie Openspace - Octobre 2014

Eric Lacan à a galerie Openspace - Octobre 2014

Sur deux niveaux, au milieu d’une scénographie créée pour le lieu, on a pu découvrir (ou redécouvrir) les tableaux parfois énormes d’Eric Lacan, mais également son travail de découpe de papier d’une extrême minutie qui lui demande parfois plus de 400 heures pour créer une oeuvre.

Eric Lacan à a galerie Openspace - Octobre 2014

Malheureusement, l’expo au Bastille Design Center n’est plus visible, mais vous pouvez malgré tout vous précipiter à la galerie Openspace au 56 rue Alexandre Dumas (Paris 11è) avant le 15 novembre pour découvrir son étonnant travail.

Eric Lacan à a galerie Openspace - Octobre 2014

Retrouvez à la suite de la galerie de photo, la présentation de l’artiste et de son travail, faite par la galerie Openspace.

ALL MONSTERS ARE HUMAN
UNE EXPOSITION D’ÉRIC LACAN (Présentation faite par la galerie Openspace)

SES DÉBUTS DANS LA RUE
Éric Lacan est né en 1976 en région parisienne. Après avoir évolué dans le graffiti durant les années 90 dans le sud de la France entre Béziers et Marseille, il a développé une pratique d’affichage dans les années 2000. Ses affiches noir et blanc collées dans les rues de Marseille, Paris, Londres et Barcelone le font connaître auprès d’un public d’aficionados sous le nom de monsieur Qui alors qu’il évolue professionnellement en tant qu’illustrateur freelance et concepteur éditorial dans l’édition. Ce parcours entre graffiti et street art témoigne à la fois de la richesse plastique de son œuvre et de l’impossibilité de le cantonner à une catégorie quelconque.

SON UNIVERS
L’univers d’Éric Lacan, en noir et blanc, s’expose sous le clair-obscur d’un romantisme noir et puissant. Alors que son œuvre nous parle du temps qui passe et de finalité, celle-ci est taillée dans la grâce et la délicatesse, alors que son humour – également noir, bien évidemment – nous permet de prendre le recul nécessaire à l’appréhension de l’art et de la vie. Aucunement macabre ni accablant, l’univers d’Éric Lacan est poétique et réjouissant.
Sa première exposition en avril 2013 (Seventeen Seconds, Galerie Openspace, Paris) fait office de révélation pour un public averti comme néophyte, ainsi qu’un large cercle de collectionneurs d’art contemporain. Agnès b. confirme quelques mois plus tard l’intuition de la Galerie Openspace et l’intègre au line up de son exposition collective Paris, État des lieux 2013.

L’EXPOSITION ALL MONSTERS ARE HUMAN
Éric Lacan a consacré son année 2014 à la préparation de cette deuxième exposition personnelle avec la galerie Openspace. Le titre All Monsters are Human montre dans sa polysémie la façon dont l’Homme projette ses peurs et ses angoisses de l’autre. Un monstre – une personne qui provoque la répulsion par sa laideur, sa difformité ou qui suscite la crainte – est aussi celui qui adopte un comportement déviant ou qui dépasse les normes sociales considérées comme acceptables. Qui est l’humain ? Qui est l’animal ou le monstre ? L’exposition laisse un certain nombre de questions philosophiques en suspens. À vous d’y répondre…

Comments

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

Follow me on Instagram

error: Content is protected !!