Anders Gjennestad (Strøk) à la galerie Mathgoth, décembre 2014

Au mois de décembre a eu lieux l’expo d’Anders Gjennestad à la galerie Mathgoth. Anders Gjennestad est aussi connu sous le nom de Strøk pour son travail dans la rue. Cet artiste norvégien travaille au pochoir à partir de photos prisent par ses soins. Il y a toujours dans ses oeuvres une notion de mouvement qui donne à ses pochoirs ce sentiment de vie, d’action.

Strøk - Galerie Mathgoth - décembre 2014

Strøk à Paris décembre 2014

Parallèlement à l’expo Anders Gjennestad, Strøk donc, puisqu’on est dans la rue, a réalisé une oeuvre que l’on peut voir à la sortie du métro Bibliothèque François Mitterrand 85 rue du Chevaleret (13ème).

Strøk à Paris décembre 2014

L’expo à la galerie


___________
.
Rue du Chevaleret (13è)

Voici la présentation faites par la galerie Mathgoth…

« FLUX »

Du 28 novembre au 23 décembre 2014, la galerie Mathgoth accueille la première exposition en France, du Norvégien Anders Gjennestad.

La Norvège est une terre de Vikings mais certainement aussi une terre de pochoiristes.

ANDERS GJENESTAD qui œuvre dans la rue sous le pseudo de STRØK a un style très personnel, un style léché qui s’intègre parfaitement à l’espace urbain pour dialoguer avec le lieu.
Il prend lui même chacune des photographies qui lui permettront de réaliser ses pochoirs. Par la fenêtre de son atelier berlinois haut perché, depuis la Siegessäule («colonne de la victoire»), ou depuis les toits des immenses barres d’immeubles collectifs de l’ère soviétique, ANDERS GJENESTAD shoote en photo les anonymes à leur insu. Il prend ses photos les jours de grand soleil pour pouvoir jouer ensuite avec les ombres. Ce sont ces clichés qu’il utilisera pour ses réalisations minutieuses. De très nombreuses couches seront nécessaires pour que l’œuvre finale retranscrive au mieux la réalité.

Anders est un perfectionniste. Il ne réalise aucune de ses pièces sur toile ou sur papier. Il choisit avec minutie le support qui accueillera ses personnages. Pour cela, il passe des journées entières dans les ateliers oubliés et les usines désaffectées de l’ancienne RDA, à la recherche de planches patinées, de casiers métalliques usagés ou d’anciens panneaux informatifs. Ce sont ces surfaces texturées qui feront ressortir au mieux les détails de ses peintures, qui leur donneront encore plus de vie et de réalisme.
Pour son travail extérieur, ANDERS GJENESTAD a la même exigence. Les murs lisses et récents ne l’intéressent pas car ils manquent considérablement de vécu.

L’année 2014 aura été une année chargée pour Anders, preuve de l’engouement grandissant pour son travail. En plus de ses expositions personnelles en Norvège et au Danemark, on retiendra dans ses réalisations extérieures sa fresque réalisée dans le cadre du célèbre festival Nuart ou bien son œuvre « MEMORIE URBANE » à Gaeta (Italie).
De passage à Paris en octobre dernier, à l’invitation de l’association LE MUR, ANDERS GJENESTAD a également réalisé une œuvre in situ que le public parisien peut voir à la sortie du métro Bibliothèque François Mitterrand 85 rue du Chevaleret (13ème).

Avec son exposition FLUX, ANDERS GJENENSTAD présentera une quinzaine de peintures, toutes réalisées pour l’événement.

————-

Infos pratiques :
FLUX
Galerie MathGoth
34, rue Hélène Brion – 75013 Paris

1 Comment

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may also like

Follow me on Instagram

error: Content is protected !!